inélégance


inélégance

inélégance [ inelegɑ̃s ] n. f.
• 1525; de inélégant
Manque d'élégance. « l'inélégance de son aspect » (A. Gide). Fig. Indélicatesse (dans le comportement). Un procédé d'une parfaite inélégance. ⊗ CONTR. Élégance.

inélégance nom féminin Manque d'élégance ; acte inélégant. ● inélégance (synonymes) nom féminin Manque d' élégance ; acte inélégant.
Synonymes :
- désinvolture
- muflerie (familier)
Contraires :
- délicatesse
- élégance

inélégance
n. f. Manque d'élégance.

⇒INÉLÉGANCE, subst. fém.
A. — 1. Manque d'élégance esthétique ou vestimentaire; caractère de ce qui est contraire à cette élégance. Je ne lui pardonnai pas son inélégance. Il faut croire (...) qu'un démon familier me soufflait dès lors que les seuls crimes irrémissibles sont les crimes contre la beauté (FRANCE, Vie fleur, 1922, p. 315). L'inélégance des dos qui s'en vont devant vous sur le trottoir (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 444). V. dignité A 2 ex. de Gide :
Jaurès très gentil, toujours aussi mal vêtu, mais, dit Mirbeau, il souffre de son inélégance (...). Si Jaurès avait su, il aurait appris l'art de choisir ses cravates.
RENARD, Journal, 1908, p. 1206.
2. P. ext. Caractère de ce qui, dans l'expression littéraire, manque d'aisance et de justesse. L'inélégance du/de son style (Ac.).
P. méton. Mot, tournure manquant d'aisance et de justesse. D'excellents auteurs résistent dans leurs châteaux à la Montaigne, retranchés et crénelés dans leurs fautes de français, dans leurs à peu près d'exactitude et dans leurs inélégances (SAINTE-BEUVE, Nouv. lundis, t. 6, 1863, p. 356).
B. — Manque d'élégance morale; caractère de ce qui est contraire à cette élégance. Synon. impolitesse, incorrection, indélicatesse, muflerie (fam.) Nous méprisions l'inélégance de son esprit (FRANCE, Vie fleur, 1922, p. 396). La fuite de Costals paraît le comble de l'inélégance et de la lâcheté (MONTHERL., Démon bien, 1937, p. 1305).
P. méton. Acte, comportement manquant d'élégance. Il y a (...) des inélégances infranchissables. Un galant homme ne peut ruiner que sa femme légitime (AUGIER, Contagion, 1866, V, p. 439). C'est pour ça que je te pardonne ton inélégance de l'autre soir, tes gifles. Je te pardonne tout (GREEN, Chaque homme, 1960, p. 314).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1525 « manque d'élégance (du style) » (J. LEFÈVRE D'ÉTAPLES, Nouveau Testament, Épître exhortatoire des Épîtres ds LITTRÉ Suppl. 1877); 2. 1845 « manque de tact, de délicatesse » (BESCH. : l'inélégance des manières). Dér. de élégance; préf. in-1. Cf. b. lat. inelegantia « caractère de ce qui ne convient pas; manque de choix, de goût ». Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. GOHIN 1903, p. 315.

inélégance [inelegɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1523; de inélégant, d'après élégance.
1 Manque d'élégance. || « L'inélégance du style ».
0 C'était un homme court, carré des épaules; avec des bras et des mains de gorille; la dignité de la redingote pastorale accentuait encore l'inélégance de son aspect.
Gide, Si le grain ne meurt, I, VI, p. 178.
2 Fig. Indélicatesse (dans le comportement). || Un procédé d'une parfaite inélégance.(V. 1800). || Une inélégance : une légère incorrection (Sainte-Beuve, in T. L. F.).
CONTR. Élégance.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Inelegance — In*el e*gance, Inelegancy In*el e*gan*cy, n.; pl. {Inelegances}, {Inelegancies}. [L. inelegantia: cf. F. in[ e]l[ e]gance.] [1913 Webster] 1. The quality of being inelegant; lack of elegance or grace; lack of refinement, beauty, or polish in… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • inelegance — index impropriety Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • inelegance — n. pl. inelegancies [in el′ə gəns] n. 1. lack of elegance 2. something inelegant: Also inelegancy n. inelegancies …   English World dictionary

  • inélégance — (i né lé gan s ) s. f. Défaut d élégance. •   Je ne signalerai pas l inélégance et l irrégularité du langage, BOSSUET dans le Dict. de DOCHEZ.. REMARQUE    Diderot paraît considérer inélégance comme un néologisme ; il a tort : Peut on compter le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Inelegance — (Roget s Thesaurus) < N PARAG:Inelegance >N GRP: N 1 Sgm: N 1 inelegance inelegance Sgm: N 1 stiffness stiffness &c. >Adj. =>unlettered Muse Sgm: N 1 unlettered Muse unlettered Muse =>(Gray) Sgm: N 1 barbarism barbarism Sgm …   English dictionary for students

  • INÉLÉGANCE — s. f. Défaut d élégance. L inélégance du style …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INÉLÉGANCE — n. f. Défaut d’élégance. L’inélégance de son style …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • inelegance — noun The state or quality of being inelegant. The inelegance of the ugly duckling stood in contrast to its ultimate fate as a swan. Syn: awkwardness, bluntness, clumsiness, gracelessness, homeliness …   Wiktionary

  • inelegance — (New American Roget s College Thesaurus) Lack of elegance Nouns inelegance, gracelessness, leadenness, harshness, tastelessness, vulgarity; stiffness; barbarism; solecism, cacology, circumlocution; mannerism, artificiality (see affectation); lack …   English dictionary for students

  • inelegance — inelegant ► ADJECTIVE ▪ lacking elegance or refinement. DERIVATIVES inelegance noun inelegantly adverb …   English terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.